• Stage UP Team

La F.A.Q du stagiaire à Malte

Dernière mise à jour : mai 27

Tu recherches un stage à Malte ou tu le débutes prochainement ? Tu dois avoir d’innombrables questions !

“Comment fait-on pour trouver un stage à Malte ? C’est comment la vie sur Malte ? Comment vais-je faire pour trouver un logement ? C’est cher de faire ses courses ? Comment vais-je me déplacer?.."

Pas de panique ! On répond à toutes tes interrogations dans cette FAQ du stagiaire à Malte.


1 - Les stages à Malte, les informations à connaître


Quel est le temps de travail pour un stage à Malte ?

Le temps de travail à Malte est en général de 40h par semaine. Un grand nombre de stagiaires sont donc en 40h par semaine mais il arrive que ce soit moins (30-35h par semaine).


Les stages sont-ils rémunérés ?

Pas obligatoirement ! La législation n’oblige pas les employeurs à rémunérer les stagiaires même pour une durée de plus de 2 mois. Il peut arriver que des entreprises donnent un indemnisation à la fin du stage mais cela reste plutôt rare.


Tu trouveras toutes les informations à savoir sur “Stage à Malte : ce que l’on ne vous dit pas.” • Ai-je besoin d’une convention de stage ?

Oui ! Une convention tripartite est nécessaire à Malte.

Tu peux te procurer une convention si tu t’inscris au programme Erasmus+. Des organismes de formation comme les écoles ou les universités permettent aussi (en fonction du cursus) de partir en stage à l’étranger avec une convention.

Faut-il un visa pour pouvoir faire son stage à Malte ?

Les personnes venant d’un pays Européen n'ont pas besoin de se procurer un visa. En revanche, si tu ne vis pas dans un pays faisant partie de l’UE, un visa étudiant te sera nécessaire. Il faut que tu te renseignes auprès du consulat ou de l’ambassade de Malte dans ton pays. • Quels documents faut-il préparer avant un départ en stage à l’étranger (quand on est Européen) ?

Il n’y a aucun prérequis avant ton départ, mais il est préférable de préparer certains documents :


- Une carte européenne d'assurance maladie (CEAM) ou European Health Insurance Card (EHIC) en anglais. Cette carte te permettra de bénéficier du système de santé maltais public gratuitement.

Pour l’obtenir, il faut la demander auprès de ta caisse d’assurance maladie. Généralement, il suffit juste d’aller sur ton compte Ameli.fr pour la commander. Les délais de réception sont d’environ deux semaines.


- Ariane

Le principe est simple, il faut que tu t'inscrives sur le site France diplomatie pour indiquer tes informations personnelles et tes contacts d’urgence en cas de situation critique dans le pays.

Ainsi, en cas d'urgence, cela permettra de tenir tes proches au courant et de recevoir des consignes de sécurité.


- Une assurance voyage

Il peut être indiqué de prendre une assurance voyage pour les longs séjours. Cela te permettra d’être protégé en cas d’incident lors de ta mobilité à l’étranger et d’être couvert sur un grand nombre de problématiques qui peuvent survenir lors d’un voyage.



Quel niveau d’anglais dois-je avoir pour vivre à Malte et travailler dans mon entreprise ?

L’anglais étant une langue nationale, il te faut savoir parler anglais pour pouvoir vivre et travailler à Malte. En général, les employeurs ou maîtres de stage demandent un niveau B2 voire B1 minimum. Pour ceux qui ont un niveau inférieur, une remise à niveau est nécessaire. N'hésite pas à te renseigner sur les cours d’anglais pour t’améliorer. Tu peux par ailleurs combiner cours et stage en prenant des cours du soir.


Pour t’aider à y voir plus clair dans toutes les possibilités de cours d’anglais qui s’offrent à toi, n'hésite pas à contacter Oh My UP pour des conseils et un accompagnement gratuit !


Quels secteurs recrutent des stagiaires à Malte ?

Différents secteurs sont plus enclins à recruter des stagiaires. Voici une liste non-exhaustive de ces secteurs :

- Les métiers du digital

- La communication

- L’ événementiel

- L’administration

- L'hôtellerie

- Les activités liées au tourisme

- L’immobilier

- La vente

- L'esthétique

- La relation client


Pour découvrir des offres de stages rendez-vous sur Oh My UP ! • Quelle est la meilleure période pour trouver un stage à Malte ?

L’automne et le printemps sont les meilleures saisons pour venir faire un stage à Malte. Le cadre est idéal : il commence à faire chaud, l’activité reprend, l’île n’est pas encore envahie par les touristes… C’est aussi la période qui te permettra de ne pas subir la hausse des prix et les chaleurs trop fortes en été ou le temps humide et venteux en hiver.

2 - La vie à Malte


C’est comment la vie à Malte ?

Ça, c’est une question dont la réponse est difficile à formuler…

Pour essayer de te décrire la vie à Malte on va faire simple : c’est le cliché du pays méditerranéen. Slow life, plage après le stage, chaleurs estivales, pas de stress, paysages époustouflants, happy hour.. Si ces éléments te parlent, Malte est la destination qu’il te faut. On entend souvent dire “Malte, c’est Malte” et en effet, “Malte, c’est Malte”. Tu comprendras quand tu y seras ! En attendant pour te faire une idée, tu peux lire : “Partir vivre à Malte : à quoi faut-il s’attendre ?” • Comment puis-je me déplacer à Malte ?

Que ce soit pour aller sur ton lieu de stage ou pour visiter tous les recoins de l'île, tu vas devoir trouver un moyen de transport. Même si l’île fait maximum 27 km de long, se contenter de faire ses trajets à pied peut très vite te limiter. Tu as plusieurs choix : - Les transports en commun avec Tallinja. L’île principale étant globalement bien desservie par les bus, tu peux te déplacer partout et à moindre coût. L’inconvénient des transports en commun c’est la perte de temps. Ne te fies pas aux horaires car ils sont plus qu’approximatifs et les itinéraires peuvent faire de grands détours qui multiplieront le temps de trajet. Prendre le bus est souvent à privilégier pour les trajets quotidiens.

- Les VTC Tu as le choix entre Bolt et Ecabs. C’est une solution plus coûteuse (toujours moins chère qu'en France) mais beaucoup plus rapide. Prendre un Bolt peut être utile pour aller visiter l’île et éviter de faire 2h de bus pour arriver à destination. - Les moyens de transport en libre service À Malte nous avons des vélos (NextBike), des trottinettes (Bolt par exemple), des scooters et voitures (GO TO). Là encore, tu peux gagner du temps mais ça a un certain coût. Pour en savoir plus sur les transports à Malte, n’hésite pas à aller voir l’article sur « Comment se déplacer à Malte ? » • Quels vêtements dois-je mettre dans ma valise ?

On entend souvent dire « Malte c’est plus de 300 jours de soleil par an ». Alors, oui du soleil, mais ça ne t'indique pas quelles sont les températures et quel type de vêtements tu dois prendre dans ta valise. Pour être concis : - à partir de mai jusqu’à septembre / octobre : short, t-shirt, maillot de bain puis une petite veste et un pantalon fin s’il y a du vent le soir. Les températures ne seront que très rarement en dessous de 25°C et peuvent atteindre les 48°C (oui oui). - de novembre à mars / avril : les températures sont plus fraîches mais descendent très rarement en dessous des 10°C. Les appartements étant souvent mal isolés, il peut y faire froid. Prends des pulls, des gilets et un manteau mais aussi des habits de pluie. En effet, malgré les jours de soleil, il peut arriver qu’il pleuve. Il pleut beaucoup moins qu’en France, par contre, ce sont des pluies assez denses mais plutôt courtes.

N'hésite pas à te renseigner sur “le guide de la météo à Malte : à quoi vous attendre selon la saison ?


Quel est le coût de la vie à Malte ?

Le coût de la vie à Malte va dépendre de ton mode de vie.

Malte étant une île, tous les produits importés vont te revenir plus chers. Que ce soit pour la nourriture ou pour les produits de consommation courante : il est conseillé d'acheter local pour faire des économies. Ainsi, privilégie les petits commerces de proximité et les camions de fruits et légumes comparé aux grands supermarchés. Tu as aussi la possibilité d’aller au Lidl qui pratique des prix attractifs.

De plus, le logement peut prendre une grande part de ton budget; notamment si tu prétends à une location courte durée, en haute saison et dans les villes les plus demandées comme St Julian’s ou Sliema.

A contrario, certains produits et activités sont bien moins coûteux qu’en France. Par exemple, les restaurants, les consommations dans les bars et boîtes de nuit, les cigarettes ou encore les taxis sont beaucoup plus abordables.


En conclusion, si tu achètes local et que tu peux prendre un appartement sur le long terme (6 mois et plus), le coût de la vie reste très correct.

Si tu veux plus de détails tu peux aller lire l’article “Quel budget prévoir pour la vie quotidienne à Malte ?


Que visiter à Malte ? Pour le coup, si tu es friand de découvertes, de paysages, de culture et de randonnées, tu ne vas pas être déçu. Il y aurait énormément d'endroits à conseiller alors nous allons te citer uniquement les incontournables : - Partir en excursion en bateau à Comino - Prendre un bain de soleil et de nature à Tuffieha Bay - Prendre un bol d’air aux falaises de Dingli - Visiter Mdina “the silent city” - Se perdre dans les rues de Valletta (la capitale) - Partir en journée ou en weekend à Gozo - Découvrir les Trois Cités - Prendre le soleil à Golden Bay - Plonger depuis les rochers de Saint Peter’s Pool - Se balader le long des falaises de Saint Thomas Bay - … Pour le détail des lieux cultes de Malte : "Les incontournables à voir et à faire à Malte"


3 - Se loger à Malte

Comment trouver un logement ? Trouver un logement quand on n'est pas sur place peut être compliqué. Tu dois tout d’abord te renseigner sur le marché de l'immobilier et budgétiser ton séjour. Généralement, la colocation est privilégiée par les stagiaires pour faire des économies et des rencontres. Il existe tout de même d’autres possibilités : les familles d’accueil, les résidences étudiantes, les auberges de jeunesse ou encore les studios. Pour t’aider à faire ton choix tu peux lire “Logement à Malte : colocation ou auberge de jeunesse ?” Éviter les arnaques sur Malte n’est pas chose facile: se faire accompagner est grandement conseillé. N'hésite pas à contacter Oh My UP pour un accompagnement et des services gratuits. Leur équipe d’expatriés sur place pourra te conseiller et te trouver le logement qui conviendra le mieux à tes besoins. • Où vivre à Malte ? Les villes les plus demandées pour se loger à Malte sont Sliema et St Julian’s. Ce sont des villes modernes, dynamiques, avec toutes les commodités à proximité et le seafront tout autour. Le principal inconvénient est le prix des loyers : ce sont les villes les plus chères. Si tu veux faire des économies, tu as la possibilité de vivre dans les villes en périphérie de St Julian’s et Sliema comme Swieqi, San Gwann et Gzira. Si tu recherches des alternatives, ou si tu n’es pas fan de l’agitation des grandes villes, on te donne le top 7 des villes alternatives où vivre à Malte.


En définitive, TOUT VA BIEN SE PASSER !

La clé d'une expérience réussie est la préparation, pas de stress ça va aller. On espère que tes recherches de stage vont bien se passer. Si tu as déjà trouvé, on te l’assure, tu vas adorer la “Mela* Life !” *Mot typiquement de Malte, utilisé à tout bout de champ par les Maltais, qui signifie tout et rien en même temps Rédigé par Mélanie.